La tragédie d’un homme ridicule

La tragédie d'un homme ridiculeC’est peut-être à travers le cinéma italien de ces dernières années que nous comprenons le mieux la dégradation de notre propre société. Bien qu’il ne soit pas l’un des films essentiels d’œuvre de Bertolucci, ce dernier est un constat du désordre politique et moral qui règne actuellement en Europe. Primo Spaggiari , (Tognazzi) dirige une grande exploitation agricole ainsi qu’une usine de charcuterie et une fromagerie. Dans la région de Parme est considéré comme un important personnage. Il règne en maître sur toute la ville comme les Ewing le font à Dallas… Un beau matin, Primo prenant l’air du haut de la terrasse de sa propriété, assiste à l’enlèvement de son fils Giovanni. Ses ravisseurs demandent une rançon très élevée. La fiancée de Giovanni, Laura, sert d’agent de liaison entre les kidnappeurs et la famille. Connue pour son appartenance à un groupe terroriste, on se demande si Laura n’a pas elle même suggéré à Giovanni son enlèvement pour escroquer de l’argent à son père. Cette interrogation est la base même du film de Bertolucci. Petit à petit, les rapports humains cèdent la place aux rapports d’argent. Entretenant merveilleusement le mystère de la mort du jeune homme, Bertolucci nous invite à une réflexion sur la famille, les sentiments paternels, les intérêts économiques, l’incompréhension entre les générations. Sur toiles de fond de terrorisme et d’inquiétude politique, il dresse un portrait implacable de la jeunesse actuelle vue à travers le regard d’un riche bourgeois ridicule, un homme dépassé par les événements de son époque. «Les jeunes d’aujourd’hui, dit Bertolucci, son nés en eau trouble ; c’est leur milieu naturel. Nous, nous n’avons pas encore appris à nager !». A regarder en famille pour essayer de se comprendre mutuellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>